Comment dormir avec un ronfleur ?

Nos Conseils

Votre vie de couple se passe à merveille, pourtant, un mal vous ronge : votre conjoint(e) ronfle énormément, et vous en avez marre de dormir à côté d’un ours. Au début, c’est rigolo, mais à la longue, cela vous énerve et vous fatigue. Colas Normand vous donne quelques solutions pour mettre fin à ce calvaire. Après tout, ce n’est pas facile : le bruit des ronflements peut parfois atteindre 90 décibels, soit environ le bruit d’un camion qui passe dans la rue.

Pourquoi ronfle-t-on ? 

En soi, le ronflement est provoqué par la vibration des tissus de la gorge et du pharynx. Mais pourquoi diantre vibrent-ils ?! Tout simplement parce que l'air n'arrive pas à passer : c’est le rétrécissement des voies respiratoires. En général, c'est parce que votre langue, votre luette ou encore le voile du palais (la voûte de la bouche) ont tendance à trop se relâcher. Les raisons sont multiples : surpoids, alcool, tabac, apnée du sommeil, et bien d'autres encore.

Si vous faites partie des ronfleurs, ne culpabilisez pas, et n'ayez pas honte ! Ce phénomène absolument involontaire touche environ 15 millions de français. Si vous subissez les ronflements de votre partenaire, sachez que vous n'êtes pas seul non plus. Dormir avec une personne qui ronfle, c'est rarement agréable, certes, mais il existe des solutions !

Les solutions pour empêcher les ronflements

On le sait : vous avez déjà tout essayé. Siffler ? C'est vrai que ça marche, mais seulement pendant 10 secondes, et cela vous empêche de dormir. Vous avez même tenté de passer un enregistrement de sifflements, mais à part vous réveiller en sursaut toutes les heures, cela n’a pas changé grand chose. 

A court de solutions, vous avez même essayé des solutions plus abstraites : boucher son nez, pincer son gros orteil, vous avez même songé à faire appel à un sorcier vaudou pour conjurer le sort. Malheureusement, ces techniques s’avèrent bien souvent inutiles.

1. Se coucher avant le ronfleur/la ronfleuse

Pourquoi ne pas essayer de vous coucher avant votre partenaire ? Cela paraît plus facile à dire qu’à faire, mais c’est une solution. Ainsi, vous avez moins de difficultés à vous endormir, et vous n’avez pas l’impression qu’un marteau piqueur fait des travaux juste à côté de vous. 

Cette technique a tout de même ses limites : elle ne vous empêchera pas de vous réveiller dans la nuit, même si on est moins sensible au bruit extérieur une fois endormi. De plus, il est inconcevable pour certaines personnes de ne pas aller se coucher en même temps que leur conjoint(e) : à vous de voir !

2. Essayer de changer sa position de sommeilComment dormir avec un ronfleur

Une chose ne doit jamais vous sortir de la tête : laissez-le (ou la) dormir sur le dos, et vous êtes assuré(e) de passer une mauvaise nuit. En effet, dans cette position, la langue est ramenée vers l’arrière du palais et les voies respiratoires sont plus facilement obstruées. 

Essayez de le/la faire changer de position en douceur (le/la mettre sur le côté par exemple, ou le/la faire dormir sur le ventre) et tout se passera mieux ! Certes, si votre mari (ou votre femme) mesure 2 mètres et pèse 150 kilos, ce sera plus compliqué, mais ça vaut le coup d’essayer ! 

3.  Faire en sorte d’avoir un régime de vie plus sain

Vous l’avez sûrement déjà constaté : quand on boit de l’alcool, on ronfle beaucoup plus facilement. Ce phénomène est dû au relâchement du voile du palais. Ainsi, l’air a plus de mal à passer, et on ronfle. C’est également valable pour le tabac, mais aussi pour le surpoids

Les personnes en surcharge pondérale ont plus de tissus adipeux au niveau de la base de la langue et de la gorge, ce qui empêche l’air de circuler correctement. Vous pouvez le/la motiver à faire un peu de sport, ou à manger un peu mieux. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais les résultats sont fabuleux !

4.  Faire chambre à part 

Cette solution est radicale, mais au moins vous passerez une bonne nuit de sommeil sans entendre les ronflements de votre partenaire ! S’obstiner à dormir dans ces conditions peut créer pas mal de problèmes. Vous savez qu’il/elle n’y peut rien, mais vous lui en voulez inconsciemment. Sur le long terme, des conflits et des tensions peuvent apparaître, il vaut mieux alors traiter le mal à la racine et faire chambre à part temporairement.

Attention : dormir à part n’est pas forcément synonyme d’une vie de couple qui bat de l’aile. En prenant quelques petites précautions, tout se passera à merveille ! Par exemple, ne créez pas deux chambres à part entière : gardez un espace “de couple” ou vous ferez vos trucs “de couple”. L’autre chambre ne sera qu’une chambre d’appoint, un lieu temporaire.

5.  Faire attention à la qualité de la literie

Parfois, les ronflements sont dus à des allergies, notamment à la poussière ou aux acariens. Votre couette, votre surmatelas, vos oreillers et votre matelas en sont remplis ! Pour cela, veillez à les nettoyer et à les changer régulièrement. Vos voies respiratoires seront moins obstruées la nuit, et les ronflements moins intenses ! Si vous le souhaitez, il existe des couettes anti-acariens qui feront parfaitement l'affaire !

De manière générale, une literie de qualité vous permet de dormir d'un sommeil plus réparateur. Optez pour des oreillers fermes si vous dormez sur le côté, et des oreillers moelleux si vous préférez être sur le dos. Pour plus de confort, choisissez toujours une couette avec une enveloppe en coton, une matière bien plus douce et respirante. N'hésitez pas non plus à vous offrir un surmatelas : votre dos vous dira merci ! Sur Colas Normand, nous vous proposons de la literie et du linge de lit 100% Made in France, conçus et fabriqués avec amour dans nos ateliers normands.

6. Essayer quelques ustensilesDormir avec un ronfleur solutions

On vous l’accorde, il y a plus sexy que de porter ces ustensiles. Mais détrompez-vous, ils peuvent vous apporter beaucoup ! Les clips pour narines et les gouttières anti-ronflements permettent d’élargir le flux d’air passant dans les voies respiratoires, ce qui diminue le risque de ronflement. 

Sinon, vous pouvez toujours mettre des boules Quies ! Au moins, vous n’entendrez plus rien du tout. Par contre, certaines personnes sont absolument incapables d’entendre leur réveil avec ce genre de dispositif. Le conseil du pro : faites un test le week-end, pour ne pas vous réveiller dans la panade le lundi matin.

7. Consulter un médecin

Et si votre conjoint(e) souffrait d’apnée du sommeil ? Cette maladie, invalidante à la longue, est repérable grâce aux ronflements produits par celui ou celle qui en est atteint. Dans tous les cas, si le ronflement pose problème, vous pouvez tout à fait aller voir un médecin pour tenter de trouver une solution !

Que penser des oreillers anti-ronflements ?

Désolé, mais les oreillers anti-ronflements n'existent pas à proprement parler. Vous vous en doutiez : c'était bien trop beau pour être vrai. En revanche, il existe quelques produits qui peuvent réduire l'intensité de ces nuisances sonores. Ces oreillers font en sorte de vous faire dormir la tête en avant, que ce soit grâce à leur forme ou bien à un système de gonflement qui modifie votre position et la façon dont vous respirez. Ainsi, le passage de l'air est plus fluide, ce qui limite les vibrations. Malheureusement, ces oreillers sont plutôt chers et pas toujours très efficaces.

Mais rassurez-vous, il existe des alternatives : il s'agit des oreillers à mémoire de forme ! Ils vous empêchent de dormir la bouche ouverte, et donc de faire du bruit lorsque vous ronflez. De plus, ils maintiennent votre tête et vos cervicales dans une position adéquate qui vous aidera à mieux respirer. Colas Normand vous propose l'oreiller ergonomique Marc, constitué d'une mousse à mémoire de forme. Il possède une face été et une face hiver, pour de bonnes nuits de sommeil peu importe la saison.

Enfin, si jamais rien ne marche, n’hésitez pas à utiliser un de nos oreillers pour mettre un petit coup à votre conjoint(e) pour qu’il arrête de ronfler. Mais avec amour, bien entendu !

Découvrez nos oreillers

Nos produits recommandés !