Comment diagnostiquer et soigner l’apnée du sommeil ?

Nos Conseils

L’apnée, c’est sympathique pour retenir sa respiration sous l’eau et se pavaner quand on arrive à traverser tout le bassin en une fois. Mais lorsque ça arrive dans la nuit, on est beaucoup moins content. La plupart du temps, les personnes qui en souffrent n’en sont même pas conscientes. Alors, comment savoir si on fait de l’apnée du sommeil ? 

Si vous vous réveillez souvent fatigué sans raison, la bouche sèche, que vous souffrez souvent de maux de tête, que vous manquez d’énergie et que vous êtes irritable, vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil. On peut ajouter à ces symptômes le ronflement important, la baisse de la libido ou encore l’envie d’uriner plusieurs fois par nuit.

Pas de panique ! Colas Normand vous explique les causes de ce phénomène et la façon de vous en débarrasser définitivement.

Apnée du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

Définition apnée du sommeilL’apnée du sommeil est un trouble qui provoque des arrêts de la respiration pendant une période d’environ 10 à 30 secondes, au moins 5 fois par heure. En soi, vous pourriez tout à fait ne pas vous en rendre compte. Le problème, c’est que ce phénomène provoque des micro-réveils dont vous n’avez pas conscience, mais qui vous empêchent de bien dormir.

L’apnée est à différencier de l’hypopnée obstructive du sommeil, qui ne fait que réduire le flux d’air, sans le bloquer complètement. Dans tous les cas, le taux d’oxygène dans le sang baisse, ce qui peut nuire à votre santé. De plus, les micro-réveils, qui sont des mécanismes de défense de notre cerveau face au manque d’oxygène, augmentent la pression artérielle et le rythme cardiaque.

Les conséquences de l’apnée et de l’hypopnée du sommeil peuvent être désastreuses. Elles peuvent notamment provoquer de l’hypertension artérielle, du diabète, une prise de poids importante, des troubles de la concentration et de la mémoire, la dépression ou encore la maladie d'Alzheimer, bien que cette théorie n’ait pas encore été prouvée.

En bref : c’est un trouble qui peut très largement diminuer votre qualité de vie. Certaines études s’accordent même à dire que les personnes victimes d’apnée du sommeil auraient en moyenne 15% d’accidents de voiture en plus que les autres. 

Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ?

Quelles sont les causes de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil survient la plupart du temps lorsque la langue et les muscles de la gorge se relâchent, empêchant l’air de passer correctement. On parle alors du syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Ce type de phénomène concerne surtout les personnes âgées, dont les muscles ne sont pas assez toniques. Il concerne également les personnes en surpoids ou obèses, puisque les graisses stockées dans le cou peuvent bloquer le passage de l’air.

Il existe un deuxième cas assez connu mais plus rare, cette fois dû au cerveau. Pendant quelques secondes, ce dernier “oublie” d’ordonner à votre corps de respirer. Dans ce cas, il est question d’apnée du sommeil centrale, un phénomène beaucoup plus grave. Les causes de ce trouble du sommeil peuvent être les suivantes : une maladie cardiovasculaire ou neurologique, une obésité importante, la consommation d’alcool, de somnifères et/ou de narcotiques, un AVC, etc.

Malheureusement, certaines personnes souffrent à la fois d’apnée obstructive et d’apnée centrale. C’est notamment le cas des personnes obèses, un facteur de risque à ne pas négliger. On estime d’ailleurs que 77% d’entre elles souffrent d’apnée du sommeil, en particulier les hommes. L’âge joue aussi un rôle déterminant, puisqu’environ 15% des plus de 70 ans en souffrent.

De plus, on associe très souvent le ronflement et l’apnée du sommeil. Si vous ronflez très fort et que vous vous sentez souvent fatigué et irritable dans la journée, il serait peut-être temps d’aller consulter un spécialiste (ainsi que notre guide de survie pour les partenaires de ronfleurs).

Comment soigner l'apnée du sommeil ?

Comment soigner l’apnée du sommeil ?

PolysomnographieOui, il est possible de guérir de l’apnée du sommeil. Mais attention, le chemin sera long et semé d’embûches. Le diagnostic comme le traitement peuvent prendre des semaines comme des années. Si vous souhaitez tenter de régler le problème, voici quelques conseils que vous devriez appliquer :

  • Consultez un médecin. Il tentera alors d’établir un diagnostic, et vous orientera à défaut vers un confrère spécialiste pour réaliser une polysomnographie. Cet examen permettra de déterminer si vous arrivez à atteindre le sommeil profond, ou si l’apnée vous en empêche. Il mesure également le taux d’oxygène dans le sang pendant le sommeil et l’activité cérébrale,
  • Couchez-vous à horaires réguliers et établissez un meilleur rythme de sommeil,
  • Arrêtez les somnifères et l’alcool avant de dormir : ils dégradent fortement la qualité de votre sommeil,
  • Si vous êtes en surpoids, essayez de vous rapprocher de votre poids de forme
  • Si vous fumez, diminuez voire arrêtez totalement. 
  • Ne dormez surtout pas sur le dos ! C’est dans cette position que le flux d’air est le moins important. Le mieux est de dormir sur le côté avec un oreiller ferme

Si vous êtes effectivement diagnostiqué comme personne souffrant d’apnée du sommeil, et que toutes les solutions citées ci-dessus n’ont pas marché, d’autres moyens sont à votre disposition pour guérir cette maladie. Parmi eux, l’APPC, ou Appareil à Pression Positive Continue. Il souffle de l’air sous pression pour empêcher l’apnée, mais est plutôt encombrant et désagréable à utiliser. 

APPC Appareil à Pression Positive Continue

Les appareils dentaires peuvent également vous aider à soigner l’apnée du sommeil. Il existe plusieurs modèles : certains maintiennent la langue dans une bonne position, d’autres stabilisent la mandibule pour faciliter le passage de l’air. D’accord, ce n’est pas très classe quand vous dormez avec votre partenaire, mais ils possèdent un énorme avantage : en plus de vous aider à mieux dormir, ils vous empêchent de ronfler !

Toutes ces techniques sont efficaces en fonction du degré de gravité de votre condition. Si vous souffrez d’apnée du sommeil légère, un meilleur rythme de vie suffira sûrement à vous guérir. En revanche, si la situation est plus complexe vaut mieux consulter un spécialiste du sommeil qui vous indiquera alors des méthodes plus radicales.

En tout cas, ne vous découragez pas ! L’apnée du sommeil est invalidante, mais peut se guérir très facilement si la prise en charge est adaptée. Près de 5% de la population française est dans votre cas. Aidez-vous et partagez vos solutions !